Monitorer les logs chaque mois

par Aurélien Bardon

Les SEO récupèrent les logs des serveurs afin d’analyser le comportement des robots des moteurs de recherche.

C’est à mon humble avis très utile sur les gros sites et souvent inutile sur la majorité des petites sites web contrairement à ce que l’on peut entendre parfois.

Peu de professionnels utilisent les logs.

Pourtant, pour toutes les entreprises qui possèdent un site web important pour leur activité, il faudrait s’intéresser aux erreurs dans les logs. Je ne parle pas ici des traces laissées par les robots mais des logs en général.

Si vous utilisez un serveur mutualisé pour l’un de vos sites et que vous consultez frénétiquement votre site web, vous savez déjà qu’il y a des coupures TOUS LES JOURS. Vous ne savez pas ce qui se passe la nuit par exemple.

Si vous ne fréquentez pas votre site assidûment, vous ne savez rien et… cela n’est pas sérieux de monitorer la disponibilité de ses serveurs ainsi.

Normalement, il faudrait un reporting par mois avec l’évolution du nombre d’erreurs 50X, 40X, 30X, etc.

Il s’agit d’un KPI impactant la qualité, à l’accessibilité, les performances et à l’expérience utilisateur.

Tout le monde s’intéresse aux temps de chargement mais tout le monde ou presque se fiche de s’avoir si son site est disponible ou pas. Pourtant on site qui ne s’affiche pas, c’est encore pire qu’un site qui est lent.

Oseox Monitoring est un outil qui n’est pas dédié à ce type de mesure. Toutefois, en ne monitorons uniquement que chaque heure on constate régulièrement des problèmes de disponibilité.

Un exemple d’outil pouvant aider : https://www.nagios.org/

Surprenant non ?

Je vous recommande de lire également

  • Goodmorninglille : Que visiter, que faire et où manger à Lille ?
  • Bonne année 2019 : Mes résolutions
  • Avez-vous respecté vos résolutions 2018 ?
  • Comment faire passer des tickets SEO devant les autres dans la roadmap
  • Ne manquez pas la newsletter pro E-marketing d'Oseox.fr

    (Un ebook de 31 pages en cadeau)