Réforme des retraites : qui croire ?

par Aurélien Bardon

Après avoir passé pas mal de temps à creuser la question du Co2 et de l’énergie, j’ai voulu m’intéresser à la question des retraites.

On peut entendre tout et son contraire de la part des politiques.

Certains disent qu’il n’y a aucun problème.

Pourtant le gouvernement actuel souhaite lancer une réforme et risque d’avoir de grands problèmes pour cela.

Pour l’écologie, il y a le rapport du GIEC.

Pour les retraites, il y a le rapport du COR : Conseil d’orientation des retraites.

Tout est ici.

Plus de 350 pages… J’avoue ne pas avoir eu le courage de tout lire attentivement à 100%

Toutefois, je me suis concentré sur la question de l’équilibre et des projections.

Je vous invite à lire les pages 98,99 et 100. (et après si vous êtes très motivé)

 

Tous les scénarios du rapport sont donc à terme déficitaires alors même que tous les paramètres pris en compte par le COR sont optimistes. Par exemple le rapport table sur une belle croissance sans discontinuer de la productivité : – )

Pire… le rapport ne prend pas en compte que l’état paye déjà 30 milliards CHAQUE ANNEE pour équilibré le bouzin. Cela signifie par les impôts. Le système par répartition ne fonctionne déjà plus et depuis longtemps…

Maintenant allons chercher quelques chiffres :

 

espérance de vie et retraite

nombre de cotisant vs nombre de retraités

retraite statistiques

départ a la retraite et europe

Il y a aussi un débat retraite par répartition vs par capitalisation.

Voici une simulation si d’autres choix avaient été réalisés par le passé.

Concernant l’augmentation du nombre de retraités face au nombre d’actifs dans le cadre d’un système de répartition… cela aboutira inévitablement à l’exposition car c’est une véritable pyramide de Ponzi. Pour l’instant, l’Etat contribue de sa poche via des prêts mais jusqu’à quand ?

Enfin, peu de personnes semblent se souvenir que l’âge de départ à la retraite en 1981 était de 65 ans… (Source) alors même que le « papy boom » était largement prévisible.

Ainsi on ne revient même pas à ce qui était en place avant en France.

Bien entendu, personne n’a envie de travailler obligatoirement plus longtemps.

C’est une évidence & repousser l’âge de départ à la retraite est une régression. L’argent magique c’est toujours mieux.

Sauf… pour les jeunes.

Qui devront un jour à l’autre payer les pots cassés & faire face à la dette et à l’effondrement d’un système (pays ?).

Aurélien Bardon
Dites STOP aux régressions SEO avec Oseox

Je vous recommande de lire également

  • Bilan pro & perso 2022
  • Bonne année 2023 : Mes résolutions
  • Positionnement idéologique de GPT3 ou comment mettre une IA face à ses contradictions
  • Comment coder un plugin WordPress avec open ai / gpt3 / chatGPT
  • Ne manquez pas la newsletter pro E-marketing d'Oseox.fr

    (Un ebook de 31 pages en cadeau)