Comment bien choisir son co-fondateur

par Aurélien Bardon

Quelques élements à retenir pour les start-up :

  • Les deux raisons principales pour lesquelles les start-ups font faillite sont le manque d’argent et les conflits entre co-fondateurs
  • Co-fondateur : Choisir quelqu’un d’indispensable. Si la personne n’est pas indispensable, recrutez la comme salarié.
  • Si vous êtes une « mega star » et qu’un petit jeune vaut s’associer avec vous, cela sera 95 – 5 et il dira oui.
  • Si vous êtes deux « tocards » du même niveau, avec la même expérience, cela sera 50 – 50.
  • Avoir eu l’idée, n’apporte rien
  • Une équipe qui met plus de 5 minutes à se mettre d’accord sur la répartition du capital est une équipe morte.
  • Une équipe fondatrice doit absolument être alignée sur un certain nombre de points
  • La différence entre un projet qui marche et qui ne marche pas : C’est l’équipe.
  • Vous devez savoir très tôt pourquoi vous êtes là : Batir une boite qui va tenir très longtemps et que vous allez diriger le plus longtemps possible ? Ou passer un bon moment, gagner un peu d’argent et partir en vacances ?
  • Pour une start-up, il n’y a rien de pire que d’attendre plus d’une heure pour prendre une décision
  • Ceux qui font les conneries le plus vite possible, sont souvent ceux qui réussissent
  • Vous n’imaginez pas à quel point les conflits entre fondateurs sont destructeurs, à quel point ils sont courants. Ils sont évitables si les gens ont un niveau d’exigence par rapport à eux même et aux gens avec lesquels ils s’associent très élevés.
  • Le respect mutuel et la confiance sont essentiels
  • Vous avez besoin d’admirer vos co-fondateurs
  • Ne vous sentez pas obligés de vous associer immédiatement
  • Lorsqu’une startup devient une entreprise, c’est extrêmement rare que l’équipe fondatrice reste en place.
  • Les engueulades seines entre co-fondateurs sont très importantes
  • Dès qu’un truc ne vous convient pas, parlez en immédiatement
  • Il est beaucoup plus facile de se remettre d’une rupture amoureuse que d’une rupture entre co-fondateurs
  • C’est beaucoup plus compliqué quand interviennent dans l’équation : une femme, un mari, des enfants… car les sacrifices à faire sont très importants. C’est facile d’être ambitieux à 23 ans. Le prix sur l’entourage est très fort, et il faut le payer…
  • Les décisions sur les « questions clés » peuvent changer. Mais avoir répondu à ces questions au début permet d’avoir conscience de ces changements.
  • Il y a une différence entre être ami et lancer une boite avec lui. Normalement, vos co-fondateurs vont devenir vos meilleurs amis. Si cela n’est pas le cas, c’est qu’il y a un problème.
  • Décider qui est le leader le plus rapidement possible.
  • L’entrepreneuriat c’est l’apprentissage permanent
  • Vous ne devez pas être dans l’anticipation mais dans la résolution de problèmes
  • Même les co-fondateurs sont virables
  • Comprendre la différence entre le salaire et la participation capitalistique
  • Il faut mieux se séparer au bout de 6 mois qu’au bout de 5 ans
  • C’est au moment où vous commencez à avoir du succès que tous les pique-assiettes arrivent
  • Une bonne équipe ne se repère que dans l’adversité

Je vous invite à consulter la vidéo en entier, elle vaut de l’or.

Source : Le dilemme du cofondateur par Oussama Ammar

Je vous recommande de lire également

  • Lancement à l’international d’Oseox Software
  • Memo perso : Séries à regarder sur netflix
  • Formule XLS/Excel pour le SEO
  • Noms de domaine non utilisés
  • Concaténer sous Excel avec un retour à la ligne (adresse)
  • Ne manquez pas la newsletter pro E-marketing d'Oseox.fr

    (Un ebook de 31 pages en cadeau)