Comment Google peut détruire le SEO au profit d’Adwords ?

par Aurélien Bardon

Un peu de prospective…

Chaque année, les annonceurs définissent leur budget marketing et sa répartition.
X% dans adwords, X% dans le SEO etc.

On sait depuis longtemps que la plupart du temps
même si le SEO génère 40 ou 60% de CA et la majorité de la rentabilité
il ne récoltera qu’une petite part des investissements face au SEA.

Je ne vais pas revenir sur les spécificités de chaque canal dans cet article.

Comment faire pour Google afin que les investissements en Adwords continuent d’augmenter par exemple au détriment du SEO ?

Que cela soit volontaire ou pas, il y a une stratégie qui peut très bien fonctionner.

Déployer des updates qui font baisser fortement un site ou augmenter fortement un site. Tous les 4 mois, y compris sur des requêtes historiques et légitimes. En gros, faire des tests en prod et faire faire le yoyo à plein de sites.

Si vous avez 20 sites par requête qui donnent des résultats de pertinence « satisfaisants » pour la majorité des utilisateurs, c’est presque sans conséquence pour le moteur.

En revanche, pour les annonceurs/éditeurs c’est une autre histoire car cela peut représenter des fluctuations de CA de l’ordre de 40 à 60% (parfois plus, parfois moins).

Dans des activités où on a du stock saisonnier à écouler, des commerciaux à alimenter, des investissements à rembourser, des investisseurs à satisfaire etc… le problème devient critique.

Si ce type de situations se répètent, que va-t-il se passer ?

Les annonceurs/éditeurs n’auront plus confiance dans le SEO.

Sachant qu’il s’agit déjà d’un canal très incertain par rapport au SEA, cela empirerait le problème de manière dramatique.

A terme, investir en SEO serait très risqué et les investissements en SEA augmenteraient encore plus.

Quel serait le gagnant ?

Je vous recommande de lire également

  • Tool JS SEO / Outils javascript
  • [Bilan 2019] Un an de SEO !
  • Critiques sur les prix des logiciels SEO
  • Vous êtes combien maintenant ?
  • Ne manquez pas la newsletter pro E-marketing d'Oseox.fr

    (Un ebook de 31 pages en cadeau)