Quand vous vendez une petite prestation d’accompagnement mensuel…

par Aurélien Bardon

…par exemple 1 jour par mois.

Il est très important de faire comprendre en AMONT à votre client que vous n’allez pas traiter tous ses emails sous 24H ni même 48H (hors email très urgent bien entendu) et être toujours disponible au téléphone.

Parfois il suffit juste de le dire/écrire.
C’est à dire d’expliquer son mode de communication et de travail.

Expliquer que vous travaillez pour plusieurs clients, que vous n’attendez pas assis devant votre PC qu’on vous envoie un email ou que le téléphone sonne mais que votre agenda est rempli à 100% 1 mois à l’avance.

Sinon, il risque d’être mécontent.
Par ailleurs, cela augmente les chances aussi d’être davantage respecté.

Aussi étrange que cela puisse paraitre quelqu’un qui a acheté même seulement 1 jour par mois s’attend souvent à ce que vous soyez tout le temps disponible pour lui car vous comprenez…
IL A PAYE !

Souvent, juste le fait d’avoir expliqué ce que cela représente un accompagnement d’un jour par mois qui englobe dans le même temps de la production, du reporting… va permettre d’éviter des incompréhensions, du mécontentement, de la déception et plus globalement des tensions.

C’est aussi ce qui peut permettre de renouveler une prestation et fidéliser.

Je vous recommande de lire également

  • TJM, expérience et efficience
  • Le télé-travail c’est comme la fac, c’est pour les plus forts
  • Guide de l’escroc 2018
  • Comprendre la différence entre actionnaire et gérant
  • Comment revoquer un gérant ou co-gérant d’une SARL
  • Ne manquez pas la newsletter pro E-marketing d'Oseox.fr

    (Un ebook de 31 pages en cadeau)