Voler les cadeaux de sa femme

par Aurélien Bardon

disclaimer
Il s’agit bien entendu d’une fiction même si je vais écrire à la première personne comme si je l’avais vécu.

Après les succès de libraire des guides 2017 et 2018, voici le premier article de 2019.

La femme d’une connaissance a un rêve. Se reconvertir en bibliothécaire, libraire ou documentaliste en CDI (Centre de documentation et d’information), bref travailler dans le domaine des livres.

J’avais réussi à acheter il y a quelques années la « La bibliothèque idéale d’après Jean d’Ormesson« .
250€ et très rapidement en rupture de stock. J’avais du l’acheter en Belgique car introuvable en France.
(Je découvre en ecrivant ce billet qu’elle a été re-editée en édition limitée)

Lors d’un déménagement je souhaitais me séparer d’une partie de mes livres. Je voulais avoir de la place et surtout commencer à vivre suivant l’un de mes nouveaux principes :
Me débarrasser de la plupart de mes objets pour ne quasiment rien garder à part des vêtements et un ordinateur.

J’ai donc penser à la femme de cette connaissance. Il s’agissait d’un très beau cadeau.
J’en parle donc à son mari en précisant que cela a beaucoup de valeur.

Il était d’abord étonné et me demande pourquoi cela intéresserait sa femme ? Je lui rappelle sa passion pour les livres qui semble lui avoir échappé.
Il passe donc chercher un jour en voiture la fameuse bibliothèque.

Par la suite, j’ai croisé plusieurs fois sa femme qui ne m’a jamais remercié pour ce cadeau. Étonné, je tire les conclusions qui s’imposent et passe à autre chose.

Plusieurs années plus tard, le couple se sépare (Les jeunes et jolies stagiaires c’est risqué pour votre couple). Vous le savez surement déjà, l’amour dure 3 ans, un peu plus en l’occurrence, il était surement venu le temps d’escroquer quelqu’un d’autre.

La femme m’explique les détails de la séparation houleuse et un détail retient mon attention.

– Tu te rends compte, il veut même garder tous les livres alors que le dernier livre qu’il a lu c’est surement Martine à la plage en CM2.
– Même les livres que je t’ai offerts ?
– Quels livres ?
– ba oui, tu sais la bibliothèque de Jean d’Ormesson ?
– C’est à lui
– Non à toi !
– Oo

Vous avez compris…

L’escroc ayant retenu que cette bibliothèque pouvait avoir de la valeur, n’a jamais dit à sa femme qu’il s’agissait d’un cadeau. Il s’est approprié le cadeau ! Il a volé sa propre femme.

Un exemple de cupidité incroyable.

Ce premier article du guide de l’escroc 2019 montre donc comment voler les cadeaux que l’on fait à sa femme pour s’enrichir personnellement.
Si vous avez envie de vomir après avoir lu cet article c’est normal.

Je vous recommande de lire également

  • Concaténer sous Excel avec un retour à la ligne (adresse)
  • Le lazy loading des images pour les nuls
  • Oseox Software : Cours et formations pour nos logiciels SEO de monitoring
  • RECHERCHEV : doc xls recherche V et exemples
  • Google Florida 2 : Comment retrouver son trafic SEO
  • Ne manquez pas la newsletter pro E-marketing d'Oseox.fr

    (Un ebook de 31 pages en cadeau)