TJM, expérience et efficience

par Aurélien Bardon

Dans le cadre d’un travail non manuel, lorsque l’on fait la même tâche depuis 10 ans, il est logique de s’améliorer chaque année.

Ainsi une tâche identique que l’on faisait en 2H pourra peut être être réalisée en 1H.
Cela s’appelle l’expérience. L’expérience permet normalement l’efficience.

Il est même possible que le livrable soit de meilleure qualité malgré le fait d’avoir consacré 2 fois moins de temps.

Imaginons que vous vendez par exemple une recherche de mots clés.
Avec de nouveaux outils et/ou votre expérience, là où vous passiez 2 jours en 2006, vous en passerez peut être 4H en 2018.

Si vous êtes prestataire et que vous vendez du temps, cela va très vite poser un problème. Plus vous vous améliorez et gagnez du temps, moins vous allez facturer et gagner votre vie.

Il y a alors 2 possibilités :

  • Vous vous mettez à vendre au forfait
  • Vous augmentez votre TJM (taux journalier moyen)

Vendre au forfait plutôt que du temps n’est pas toujours possible et peut poser différents problèmes que je ne vais pas aborder dans cet article mais il est alors tout à fait possible de vendre un coup de marteau pour 4000€ et satisfaire le client… si vous êtes le seul à posséder le bon marteau, à savoir où taper pour réparer le bateau, capable d’intervenir rapidement et si le coût d’immobilisation du bateau représente 10 000€ de pertes par jour au client.

Augmenter son TJM

Vous augmentez alors votre TJM. Un junior pourra vendre sa journée 400€ là où un sénior pourra la vendre 800€ par exemple. Au final, le client va peut être payer la même chose et cela ne changera rien pour lui.

Attention démonstration mathématique de haut niveau

2 heures à 400€ = 800€
1 heure à 800€ = 800€

Il sera ainsi certainement possible au prestataire de gagner mieux sa vie progressivement au fur et à mesure qu’il prend de l’expérience.

Dans le cadre d’une entreprise avec des salariés, cette différence est reflétée normallement par des niveaux de rémunérations différents.

Ainsi un SEO débutant gagnera moins qu’un expert SEO. Cela parait totalement trivial d’écrire cela mais il me semble important de l’expliciter.

Le SEO sénior pourra aller plus vite sur certaines tâches et augmentera aussi certainement le niveau de qualité. Ainsi il pourra attaquer la réalisation d’une autre tâche plus rapidement (Troll: Sous réserve qu’il profite du temps gagné pour travailler :D) ou en profite pour donner des coups de mains à ses collègues. Il y aura aussi moins de retours des clients, augmentation de la satisfaction, etc.

Il pourra aussi prendre à sa charge la réalisation de tâches plus complexes ou en cas de vente au forfait, livrer d’avantage de tâches aux clients.

Dans le cadre du développement informatique, la différence de vitesse, maintenabilité, scalabilité… entre 2 algos qui font exactement la même chose écrits par un expert ou un débutant peut être phénoménal.

Ainsi, il y aura plus d’attentes sur un haut profil. Il n’y aura pas besoin de vérifier systématiquement son travail avant livraison aux clients ni besoin de l’accompagner en clientèle. Ce qui est totalement logique et doit refléter encore une fois le niveau de rémunération.

Coté Freelance, fixer son TJM à 400€ permettra de se verser 2000€ à la fin du mois, là où un TJM à 800€ permettra peut être de se verser 4000€ s’il arrive à vendre autant de jours bien entendu.

Attention, le TJM a un impact psychologique assez fort sur le client et donc sur les propositions commerciales. C’est certainement pour cela qui certains préfèrent parfois payer 5 jours de développement offshore à 200€ qu’un jour à 1000€ par un développeur expert français.

Travailler avec des séniors ou des juniors

Certaines structures décident de ne recruter que des séniors et utilisent cela comme argument commercial.

D’autres préfèrent recruter surtout des juniors afin d’essayer de conserver une masse salariale peu élevée, limiter les risques et parfois maximiser les profits s’ils sont vendu à prix fort.

Ainsi, lorsque le junior aura acquis beaucoup d’expériences, il souhaitera une meilleure rémunération qu’il n’obtiendra pas, quittera la structure et se verra remplacer par un nouveau junior. Et ainsi de suite.

D’autres structures mixtent beaucoup les profils et proposent des TJM différents en fonction des tâches :

Développeur : 600€/J
Lead Développeur : 1200€/J

Vous l’aurez compris, la plupart du temps, il est illusoire de vouloir travailler (ou recruter) avec un expert en le payant au niveau d’un débutant.

Après par chance, il arrive qu’un prestataire de haut niveau puisse vous faire un « prix d’ami » si vous vous comportez bien avec lui.

Chez ASEOX, nous avons 2 développeurs freelance d’un excellent niveau qui développent nos outils SEO pour des tarifs très compétitifs. Nous essayons de faire honneur à l’effort financier consenti en les traitant comme s’il s’agissait de nos collègues et en étant très compréhensifs si parfois ils sont en retard sur nos livrables.

Comprendre ce que l’on achète

En guise d’ouverture, lorsque vous êtes client, il est toujours judicieux de mettre en parallèle son budget et ses attentes.

Si vous payez un prestataire 300€ par mois, il y a peu de chance qu’il soit tous les jours disponible pour vous ou qu’il vienne pour un rendez-vous chaque mois. Si vous calculez ce qu’il va lui rester à la fin du moins après avoir payé l’ensemble de ses cotisations, vous pouvez facilement imaginer combien de temps il va passer sur votre projet.

S’il vous assure en avant-vente qu’il sera très disponible et qu’il travaillera beaucoup, il sera en train de mentir à coup sûr à moins de vouloir gagner moins que le SMIC.

Je vous recommande de lire également

  • Cela ne te prendra que 5 minutes
  • Voulez-vous réussir ?
  • Fonction Excel Modulo : supprimer une ligne sur 2 : pair ou impaire
  • Le télé-travail c’est comme la fac, c’est pour les plus forts
  • Ne manquez pas la newsletter pro E-marketing d'Oseox.fr

    (Un ebook de 31 pages en cadeau)